Le chandelier Pajaki

 

IMG_5839.jpg

Avertissement : Si vous êtes un peu arachnophobe je vous déconseille fortement de chercher le terme Pajaki dans Google Image. Je l’ai appris à mes dépends, pajaki signifie araignée en polonais… C’est également le nom de ces magnifiques chandeliers traditionnels suspendus pour les fêtes. Ce n’est pas forcément aisé d’avoir plus d’infos dessus, j’ai pas mal cherché sur internet mais mis à part de vilaines bestioles je n’ai pas trouvé grand-chose sur ce folklore, si quelqu’un en connaît un peu plus je suis preneuse. Ce genre de choses me passionne…

Bref, revenons à nos moutons, ou plutôt nos araignées. J’ai découvert ces beaux chandeliers un peu par hasard sur Pinterest et ça m’a terriblement donné envie de me lancer. J’aime tellement la délicatesse de ces petites choses.

Pour le réaliser, ce n’est pas vraiment compliqué mais il va vous falloir du TEMPS. Celui-ci m’a pris quelques jours et beaucoup d’heures de Netflix… Je pense qu’il faut savoir faire des pauses quand on travaille sur un projet comme ça, histoire de ne pas trop bâcler. Le plus long ? Certainement les fleurs, c’est tout bête mais mine de rien il en faut beaucoup !

Allez, ne vous découragez pas, ça en vaut la peine et je vous jure vous ne pourrez plus quitter des yeux votre merveille !

IMG_5657.jpg

Matériel :
– du papier crépon
– une feuille de papier cartonné doré
– un cercle en métal de 30 cm de diamètre
– des ciseaux
– un pistolet à colle
– du fil de coton épais
– du ruban de fleuriste (une sorte de scotch)
– de la paille pour loisirs créatifs
– des petites pinces à dessin
– un compas
– une règle

(Cliquez sur les photos pour agrandir)

1. Coupez 2 ronds de 2,5cm de rayon dans votre papier cartonné doré. Collez-les l’un contre l’autre. Tracez une croix au cutter au milieu.

2. Coupez 3 fils d’1m80. Pliez les fils au milieu. Passez la boucle dans le rond doré et faites un nœud.

3.Coupez vos pailles en bouts de 3,5cm. Il va vous en falloir beaucoup donc préparez une bonne petite réserve. Préparez un petit cercle dans un bout de carton, vous allez vous en servir comme patron pour découper plein de ronds dans le papier crépon. Coupez plusieurs épaisseurs à la fois pour aller plus vite.

4. Enfilez un bout de pailles puis 2 cercles de la même couleurs (faites une petite croix au milieu avec une paire de ciseaux). Alternez les couleurs. Une fois arrivé à la longueur désirée, bloquez votre travail sur le fil à l’aide d’une petite pince. Faites de même sur tous les fils. Accrochez sur le cercle (faites des doubles nœuds). Suspendez pour placer harmonieusement les branches.

5. Préparez maintenant les fleurs. Coupez un rectangle de 4cm sur 12cm de papier crépon. Faites de franges. Froissez-lez entre vos doigts. Enroulez et maintenez en place avec le ruban de fleuriste. Vous avez le pistil !

6. Coupez dans un papier cartonné un rectangle de 6cm sur 8cm. Arrondissez les angles. Il vous servira de patron pour couper les pétales dans le papier crépon. Découpez 4 morceaux. Froissez et resserrez un côté pour créer un pétale. Placez les pétales autour du pistil et scotchez le tout ensemble avec le ruban pour fleuriste. C’est un peu galère au début mais vous prendrez vite le coup de main.

7. Préparez maintenant les pompons. Découpez trois bandes de 6cm sur 25cm. Faites des franges et froissez. Enroulez une bande et fixez avec le ruban pour fleuriste. Enroulez une autre bande dessus et fixez à nouveau. Terminez enfin avec la troisième bande.

8. Collez les fleurs une par une sur le cercle avec le pistolet à colle.

9. Découpez des bandelettes. Frangez et froissez-les. Collez-les à l’intérieur du cercle pour cacher les ‘tiges’ des fleurs un peu disgracieuses.

10. Enfilez à nouveau pailles et ronds en crépon sur les fils. Croisez à votre guise.

11. Pour terminer, créez des petits ‘glands’. Coupez une bandelette, frangez et froissez. Déposez un filet de colle sur le haut et enroulez. Collez ensuite sur le fil du pajaki. Prenez enfin une bandelette, mettez de la colle et enroulez autour du fil et du gland.

IMG_5837IMG_5843

Voilà ! Vous avez un beau pajaki et vous avez bien mérité de vous reposer !

 

 

 

Laisser un commentaire