Le cas du piercing à l’oreille

boucleinspoOu pourquoi vieillir a du bon.

Au bureau, où la moindre des tendances est adoptée ultra rapidement, toutes mes jeunes collègues (moins de 25 ans) arborent fièrement à leurs oreilles double, triple ou quadruple anneaux. Alors que je rêvassais à cette mode en regardant les deux stagiaires assises en face de moi en réunion, je me suis souvenue que moi aussi, circa 1998, je me suis percée plusieurs fois les oreilles. La mode, cet éternel recommencement… J’ai déjà vécu et embrassé le style grunge deux fois dans ma vie à 15 ans d’intervalle, alors rien ne m’empêche de ressauter à pieds joints dans cette lubie bijoutée. Ni une ni deux, le samedi soir suivant (après quelques bières entre amis) je me suis employée à « repercer » mon oreille. À mon grand soulagement, ce ne fut pas bien compliqué ; il semblerait que je ne cicatrise pas, voire jamais. Après bien plus d’une décennie sans m’en servir, il m’a seulement suffit de forcer un tout petit peu avec une boucle d’oreille et voilà !

Pour fêter ce nouveau moi, ou plutôt cet ancien moi remis au goût du jour, je vous ai concocté une petite wishlist spécial boucles d’oreilles.

wishlistearring

De gauche à droite, de haut en bas:
Lot géométrique / Demi-cercles / Fers à cheval Orelia / Anneaux ethniques UO / Anneaux à boule / Lot de petits anneaux / Boucles carrées

(sources des premières images sur mon pinterest)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s